Makélélé à 285 000 euros, Kezman 250 000 et Hoarau seulement 80 000 euros, les salaires des joueurs du PSG s’étalent sur la place publique : ça la fiche (de paie) mal ! Mais ce n’est pas tant le montant qui étonne, que l’écart de rémunération entre un homme aux pieds carrés (Kezman) et le vice meilleur buteur du Championnat (Hoarau). Il était vraiment doué ce sacré Villeneuve. Et aujourd’hui, c’est le DRH du PSG qui est NRV. En tout cas, tout ça ressemble beaucoup à une entreprise de déstabilisation. L’an dernier, la France du football était unanime pour sauver le club de Paris et aujourd’hui on utilise les pires ficelles pour semer la zizanie (aucun rapport avec un grand joueur). A qui profite la fuite ? je vais aller me renseigner du côté de Gerland... Décidément, un joueur de foot qui n’a pas de Rolex à 20 ans, c’est qu’il a raté son transfert.